Publié le 14 Juin 2016

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 2de - Balade poétique

Publié le 11 Juin 2016

Le TER Brest-Landerneau en slam, c'est pas du tap-tap
Le TER Brest-Landerneau en slam, c'est pas du tap-tap
Une vingtaine de lycéens de seconde du lycée de l'Elorn à Landerneau, lauréats d'un concours de slam entre trois lycées du pays de Brest (Elorn à Landerneau, Estran-Fénelon à Brest et La Pérouse-Kérichen à Brest) à Landerneau le 19 mai dernier, ont partagé leurs textes poétiques dans le train aller-retour Landerneau-Brest mardi 7 juin. Après l'écoute, ceux-ci pourront les lire sur l'ensemble du réseau ferroviaire breton à partir de septembre.
 

La poésie transporte ailleurs. Le train aussi. D’où l’idée originale qu’a eue la SNCF de s’associer au projet « Voix d’aujourd’hui » porté par l’Atelier Canopé (réseau d’accompagnement pédagogique) de Brest. « Voix d’aujourd’hui », c’est le projet qui vise à faire connaître la poésie contemporaine aux élèves des écoles brestoises. Les lycées Elorn à Landerneau, Estran-Fénelon à Brest et La Pérouse-Kérichen à Brest ainsi que le Conseil régional de Bretagne sont impliqués également dans l’opération « Voyagez, prenez l’art ». L’initiative en revient aussi aux professeurs de français du lycée de l’Elorn qui ont contacté la compagnie de chemins de fer.

De la poésie dans le TER

C’est ainsi qu’une vingtaine de lycéens de seconde du lycée de l’Elorn, lauréats à l’applaudimètre d’une « battle » de slam entre les lycées Elorn à Landerneau, Estran-Fénelon à Brest et La Pérouse-Kérichen à Brest le 19 mai dernier à la salle Le Family à Landerneau, ont slamé dans le TER Landerneau-Brest de 14 h 55 et dans celui de Brest – Landerneau de 16 h 45 mardi 7 juin. Le slam ? L’art de la déclamation, sans musique, de vers met l’accent autant sur l’intonation de la voix que sur l’expression du corps.

Le slam dans le texte

Extraits d’un slam déclamé par une lycéenne : « (…) 16 h 55, plénitude complète (…) Maman, c’est l’heure, il est 7 h (…) Joie et bonne humeur sont de rigueur, place à la douche, il faut que ça mousse. 7 H 46 je glisse. (…) Le trottoir est tout noir et je risque de m’étouffer à cause de la fumée ».

« C’est que du bonheur pour nos clients », se réjouit Francis Kraft, adjoint au directeur de lignes SNCF et membre du jury de la « battle » de slams le 19 mai dernier. Il souligne que « le transport et la culture, ça va de pair. C’est la première fois qu’on le fait (« Voyagez, prenez l’art », NDLR) avec des écoles. À la SNCF, on s’associe à toutes les manifestations culturelles portées par le Conseil régional et TER ».

Plus largement, le projet « Voix d’aujourd’hui » soumet la poésie contemporaine de différentes manières aux lycéens. Cette anée, il proposait d’apprivoiser la poésie non seulement par le biais d’ateliers d’écriture, mais encore par des déclamations et des rencontres avec des artistes.

Dix mots utilisés en slam

En lien avec le projet du ministère de la Culture « Dis moi dix mots », il valorise 10 mots de la francophonie. Les élèves devaient réutiliser un de ces dix mots de pays francophones dans leur texte. Les mots en question ? « Vigousse » en Suisse romande pour « vif », alerte » « résistant », ainsi que « ristrette », pour dire « c’est serré » ou exprimer le manque de temps. « chafouin », « fada » dans le sud de la France s’emploie pour « fou » ou « déraisonnable ».

« Tap-tap » (Haïti) s’emploie pour « tape-cul ». Le mot « champagné » (Congo) veut dire accompagné par du beau monde avec beaucoup d’influence. Le doux nom de « poudrerie » est le terme utilisé au Québec pour parler de la neige fraîche soulevée par le vent. Autre mot québecois, le « dépanneur » est une épicerie ouverte tard la nuit et vendant de l’alimentation et des produits de la consommation courante. La « lumerotte » en Belgique désigne une lumière de faible intensité ou la citrouille Halloween. Enfin, quand on emploie le verbe « dracher » en Belgique, c’est pour signifier qu’il pleut à verse, à grosses cordes.

Lire l’intégralité des poèmes vous tente ? Alors rendez-vous à la rentrée prochaine dans certaines gares du réseau TER Bretagne où les poèmes seront affichés durant tout le mois de septembre. Ils seront également consultables sur les sites Internet de la région Bretagne et de SNCF TER Bretagne.

Marc Gidrol

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 2de - Balade poétique

Publié le 11 Juin 2016

Qu'est-ce qu'une balade poétique ?

Une déambulation ponctuée de haltes, prétextes à la découverte de textes choisis pour leur résonance avec le lieu. Hervé Eléouet convoque tour à tour Corneille, Blaise Cendrars, Jean Tardieu ou Francis Blanche... Le répertoire est éclectique et la citation souvent malicieuse.

La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet
La balade poétique d'Hervé Eléouet

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 2de - Balade poétique

Publié le 11 Juin 2016

La balade est aussi une occasion de composer : face au port de commerce, Hervé Eléouet dit un poème dont la contrainte principale repose sur la prise en compte des éléments du décor : une mouette qui passait par là, un bateau blanc à quai, des grafitis ("Le monde ou rien") et des inscriptions sur les murs de la ville...

Jeux d'écritureJeux d'écritureJeux d'écriture

Merle blanc

Au Merle blanc niche une pie

C'est son plumage que j'envie

 

Ici l'empereur Hadrien

Grava ce mot : "le monde ou rien

 

Il songeait aux ciments Lafarge

Au temps qui passe, à l'air du large

 

A l'univers dans un silo

Au goéland le bec dans l'eau

 

A l'océan que rien n'assèche

Au goéland comme une flèche

 

Qu'importe au fond qu'on soit le roi

Ou qu'on émarge à Pôle emploi

 

Quoiqu'on chemine ou que tu lises

L'instant venu fais tes valises

 

Ni train de nuit, ni bateau blanc

Pour t'emporter sur l'océan

 

Au Merle blanc niche une pie

C'est son plumage que j'envie

Hervé Eléouet

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 2de - Balade poétique

Publié le 11 Juin 2016

Landerneau-Brest. Un voyage en train pas comme les autres...
Landerneau-Brest. Un voyage en train pas comme les autres...

Les élèves du lycée de l'Elorn ont fait entendre leur voix dans le TER Landerneau-Brest. Participant à l'opération du conseil régional "Voyagez, prenez de l'art", ils ont dit des poèmes dans les rames.

Mardi, 14 h 55. Tour de chauffe à Landerneau, direction Brest. La rame du TER (Train express régional) est presque déserte et Tristan lance son Fada marseillais dans le téléphone du wagon. Mme Quidu et M. Lardato, professeurs de français au lycée de l'Elorn, accompagnent leurs élèves. "Le projet était d'écrire à partir de dix mots  de la francophonie. Les élèves présents aujourd'hui sont ceux qui ont gagné la battle de  slams au Family." [...]

Arrivée en cité du Ponant, la première salve de déclamations est terminée. Au tour d'Hervé Eléouet d'entrer en scène. Le voilà qui ouvre un parapluie dans le hall de la gare. À l'intérieur est écrit un poème circulaire.

Véritable écrivain-magicien, il nous convie à une balade littéraire étonnante sur le sentier du Merle-Blanc. Il s'arrête pour donner ce précieux conseil : "Pour écrire un poème, on peut se planter dans un décor et le décrire." [...]

Au retour, la pression monte

Dans le train Landerneau-Brest de 16 h 55, il y a beaucoup plus de monde, et la pression augmente. Juliette est la première à prendre le combiné. [...] Florian doit se débrouiller avec "champagné, un mot qui désigne, en Afrique, quelqu'un d'important". Arrivée en gare de Landerneau, Siobhan ferme la marche. Un dernier slam avec le mot suisse "ristrette" qui signifie "serré". "C'est ristrette pour choper ce train", donne-t-elle comme exemple.
Les textes des lycéens seront affichés sur l'ensemble du réseau ferroviaire breton durant le mois de septembre.

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres