Rencontre avec Bertrand Menguy

Publié le 3 Avril 2015

        Le mercredi 25 mars les élèves de 2B ont pu, pendant un échange de 2 heures, dialoguer avec l'artiste peintre Bertrand Menguy. C'est dans le cadre d'un atelier d'écriture sur les œuvres de l'artiste que les élèves l'ont rencontré. Ce travail sur toute une année permet aux élèves de rencontrer différents artistes comme B. Menguy ou Goulven Ka, un chanteur et compositeur, qui intervient sur la mise en voix des poèmes. Ce long travail aboutira à une représentation sur la scène du Family le mois prochain. Cette rencontre était donc l'occasion de découvrir le sens caché des œuvres, mais aussi d'en découvrir un peu plus sur le chemin parcouru par Bertrand Menguy, sa formation et son langage pictural.

       Bertrand Menguy est un artiste qui touche à tout, il peint comme il sculpte. Depuis l'an dernier, l'artiste est en résidence au lycée de l'Elorn à Landerneau. L'occasion pour les élèves de découvrir sa passion et son métier. Déjà petit, il était sensible aux arts manuels. Jeune, il décide de s'orienter vers l'art et intègre sans connaissance particulières l'école des Beaux-Arts. Passionné par les arts premiers par les masques, la terre ou la magie, il expose dans un premier temps en galerie mais n'arrive pas à vivre de sa passion. Il décide alors de s'installer dans un hangar où il restera plusieurs années. Mais Menguy s'y sent à l'étroit, il a besoin de la nature pour peindre et sculpter. Il va alors tout laisser pour travailler dans un camion qui lui permet de découvrir de nouveaux horizons régulièrement. Aujourd'hui il est en résidence au lycée de l'Elorn

       Menguy est donc un artiste à part entière. Il a besoin de "beaucoup bouger", de sentir "la nature, de respirer". Il peint pour lui mais aussi pour les autres, il se voit comme "un militant". Cet artiste engagé, polyvalent se sent, comme il nous l'a confié, "angoissé". Dans ses tableaux d'ailleurs ce versant de sa personnalité se retrouve souvent. Dans chaque tableau la mort est présente, le côté sombre du personnage ressort souvent de ses œuvres. Pour Menguy "penser à la mort c'est aussi penser à la vie".

       Bertrand Menguy peint à l'intuition. Il prend les idées comme elles lui viennent, mais il a bien souvent un fil directeur, un objet fétiche qu'il va représenter sur une série de toiles. Ce point a beaucoup intrigué les élèves qui ont cherché des points communs entre les œuvres. Mais pour Menguy il n'y a pas de sens précis à ses œuvres, l'inspiration lui vient à partir d'évènements vécus ou pas. Sur une série d'œuvres l'artiste explique la présence d'un crâne qui revient sans cesse. Bertrand Menguy se sent "proche d'Arago 21" le premier Homme sur Terre. Bien que ses peintures soient très personnelles elles s'adressent aussi aux autres qui y voient leur propre interprétation. Il s'inspire aussi de nombreux artistes comme Robeyrolle ou Twombly. Aujourd'hui Menguy cherche à apprendre de nouvelles pratiques. Il apprécie d'ailleurs collaborer avec d'autres artistes et a soif d'apprendre.

                                                       Simon, Apolline, Alexandre

© Cy Twombly. Untitled, 1970 Crayon and house paint on paper Private collection © Cy Twombly. Photo Courtesy Gagosian Gallery

© Cy Twombly. Untitled, 1970 Crayon and house paint on paper Private collection © Cy Twombly. Photo Courtesy Gagosian Gallery

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2015

Repost 0
Commenter cet article