Fulguration

Publié le 22 Mars 2016

          S'il ne fallait retenir qu'une phrase du recueil, ça serait ;

''Là-haut les nuages s'effacent sans laisser de place, ici la permanence des mots'' (page 54)

          Je pense que c'est une phrase qui montre bien l'impact que peuvent avoir les mots. Les paroles paraissent insignifiantes comparées aux nuages et au ciel, mais elles sont plus fortes, puisque les nuages s'effacent mais que les mots, eux, restent. Les nuages sont de passage, ils sont temporaires, les mots sont permanents, ils peuvent rester ; aussi bien étalés sur du papier que dans la mémoire d'une personne. C'est pour cela qu'il faut faire attention à ce que l'on dit, les mots, une fois dits, s'ils ont de l'importance pour quelqu'un, n'ont plus la possibilité de disparaître comme le font les nuages. Le temps efface les nuages mais laisse les paroles.

Gwendoline - 1L

Rédigé par Gwendoline 1L

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost 0
Commenter cet article