Interprétation

Publié le 23 Mars 2016

 

 Je ne pense pas que Rémi Checchetto a écrit ce receuil de poèmes dans le seul but de parler du ciel, mais plus, à partir de ce sujet, de débattre sur différents sujets. De ce fait, le ciel est la chose qui rythme entièrement les poèmes, mais il sert seulement à illustrer les différents sujets que chaque poème traite. Rémi Checcetto aurait très bien pu appeler ce recueil  Nous, L’amour et remplacer la place du ciel par l’amour. J’ai remarqué effectivement que, par le ciel, ce poème traite des différents sujets.

Par exemple,le poème à la page 27 parle de la recherche de la signification du ciel par chaque individu, comment chacun pourrait chercher un sens à l’amour. Chacun le connait, mais non pas de la même façon.

Il y a aussi par exemple le poème à la page 35 qui traite, par le biais du ciel, des sentiments humains. Mais ce ciel n’est pas un humain, il ne connait donc pas ces sentiments, il ne fait que les partager à l’homme. Ce ciel les fait ressentir à l’homme autant que l’amour le ferait. Que ce soit la joie, le bonheur, la tristesse...

En conclusion, ce recueil n’a pas comme but de seulement parler du ciel, mais plutôt de faire réfléchir le lecteur sur ce qu’est la nature humaine et ses incompris, comme a déjà pu le faire Montaigne dans Les Essais.

 

Raphaël - 1L

Rédigé par Le Rue Raphaël 1L

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost 0
Commenter cet article