Résister par les arts et la littérature

Publié le 22 Avril 2016

       Les élèves de Littérature et société (LS2) participent au concours de la résistance, dans la catégorie « Résister par les arts et la littérature ». La Bretagne offre un domaine d'étude privilégié pour cette étude : les élèves ont été invités à s’interroger sur les origines géographiques, historiques et littéraires de cette image de résistance.

       Paolig Combot, qui dirige les Editons Skol Vreizh, est intervenu sur la manière dont la langue bretonne a dû résister face à la langue française. Puis ce fut au tour de l’historien Jean-Jacques Monnier et d’Olivier Caillebot. Ensemble, ils ont publié en 2015 un double DVD* sur l’histoire de la Bretagne. Ils ont présenté aux élèves les grands moments de résistance en Bretagne, en veillant à donner un éclairage historique et littéraire, parce que le cours de Littérature et société croise les disciplines (français – histoire-géo). Par exemple, la répression de la révolte du papier timbré a été évoquée à travers le récit qu’en fait Mme de Sévigné. Enfin, Renée Combot a fait découvrir aux élèves des poèmes en langues française et bretonne, qui disent la singularité de notre région et le refus de céder, quelle que soit la forme d’oppression. Ils ont ainsi lu des textes de Xavier Grall, de Per-Jakez Helias, d’Armand Robin, de Glenmor, etc.

* Connaissance de la Bretagne des origines à nos jours, Jean-Jacques Monnier et Olivier Caillebot, Editions Skol Vreizh

Rédigé par Lettres

Publié dans #Littérature et société 2015-2016 - Résistance

Repost 0
Commenter cet article