Appréciation : "le ciel une ( )"

Publié le 23 Mars 2016

J'aime ce poème parce qu'il traduit ce que signifie le recueil pour moi : le ciel peut être ce que l'on veut. Il peut être le vide entre ces parenthèses, parce qu'il n'y a rien dans le ciel ; il peut être ce que l'on écrit entre ces parenthèses, comme si l'auteur nous incitait à remplir cet espace et y exposer notre vision, notre impression du ciel ; il peut même être justement une parenthèse, soit une rupture dans nos pensées où l'on s'interroge sur ce qu'est le ciel. Le ciel est tout, le ciel n'est rien, le ciel est ce qu'on en pense et tout le monde en pense quelque chose de différent.

Malo, 1S2

Rédigé par Malo Kerdraon, 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost 0
Commenter cet article