La Canaille : « Redéfinition »

Publié le 6 Mai 2016

Chères lycéennes, chers lycéens ! Ouvrez grandes vos oreilles, augmentez le volume, et rebellez-vous aux côtés de La Canaille.

Entre rap pertinent et rock à l'instrumental, la Canaille lance son insurrection. Dans un mélange à la fois poétique d’écœurement, de révolte et d'exemples de combats, comme celui de Rosa Parks et des Black Panthers, le groupe dénonce une lutte qui traverse les âges : celle du racisme.

Laissez-vous transpercer par les paroles et les rimes intelligentes de Marc Nammour, laissez-vous emporter par le cri de la résistance et du combat, « tête baissé, le poing en l'air », foncez et ralliez-vous au mouvement, contre les insouciants !

C'est les percussions au premier rang, c'est un synthé, c'est le bruit des tambours, un tam tam, un boucan incessant qui vous percute pleins ventre tel un cocktail molotov, pour ne pas vous laisser indifférent.

Adieu Booba, Lacrim et les autres. La Canaille c'est le texte, les émotions, c'est l'instru. Ouais, c'est une menace , mieux, une promesse. C'est le mieux qui se fasse, c'est le mieux qui s'écoute.

Alors, à quand votre redéfinition ?

Tifenn et camille, 2A

Rédigé par Lettres

Repost 0
Commenter cet article