Appréciation

Publié le 30 Avril 2017

La répétition de sons et les assonances donnent du rythme aux textes de Nicolas Tardy. Certains poèmes font même penser à de la musique Rap dans leur rythme. D’ailleurs, son style se rapproche beaucoup de la musique Saxophone du groupe Odezenne. J’ai eu du mal à entrer dans l’œuvre, mais des musiques instrumentales assez rythmées (comme celles de Bon Entendeurs) m’ont aidé à apprécier ses poèmes. Je lisais au rythme de la musique, ce qui rendait la lecture plus agréable. Ces poèmes me rappellent aussi la comptine pour enfant Trois petits chats, où l’on répète la dernière syllabe du mot pour en créer un nouveau. Cet effet de style rend la lecture assez légère et agréable. Mais certains poèmes sont plus rébarbatifs et font penser à une publicité télévisée avec la répétition et la mise en avant d’un mot. Le champ lexical du matériel ménager renforce cette impression.

Samuel, 1S 2

Rédigé par Samuel, 1er S 2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost 0
Commenter cet article