Interprétation

Publié le 6 Mai 2017

 

« L’impossibilité de résister au besoin de consommer. L’accroissement d’une tension interne. D’une anxiété avant, la consommation. Le soulagement ressenti lors de, la consommation. Le sentiment de perte de contrôle de soi pendant, la consommation. Une tournée d’inspection s’im… Pause ! Re re re play.  Les messages des rats, dits hauts, sont, sonnent comme : des plaies, des déplaisirs. L’impossibilité de résister au besoin de consumer. »

 

Dans ce texte, l'auteur cherche à montrer les difficultés que l'on peut ressentir à se priver de quelque chose que l'on apprécie. La sensation décrite peut se rattacher aussi bien à une consommation abusive d'une chose aussi futile que le chocolat, par exemple, qu'à celle de drogues, puisque, finalement, le «soulagement» et «le sentiment de perte de contrôle» mis en avant peuvent s'avérer identiques dans les deux cas. Au bout d'un moment, on perçoit même la volonté que le narrateur (ou le lecteur ?) a de s'arrêter, notamment avec l'utilisation du jeu de mots «s'im... Pause !» qui traduit un arrêt net de l'action. Toutefois, la dernière phrase nous indique que ce dernier finit, à chaque fois, par céder à la tentation et au plaisir qu'elle lui procure. L'homonymie de «consommer» et de «consumer» permet de lier un parallèle entre les deux termes. Ainsi, la consommation entraîne la ''combustion'' de l'être, tant l'émotion ressentie est puissante.

Louise – 1L

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost 0
Commenter cet article