Interprétation

Publié le 2 Mai 2017

Rien rien rien. trois fois, rien. Impur. Arabica, pas désespéré. Corn-flakes sucrés, comparez. Comparez la qualité des tas. Chant sans clore.

Tardy accole les mots "arabica non désespéré" et "corn flakes sucrés". On peut se demander si, à travers ce poème, l’auteur souhaite dénoncer  les inégalités entre les pays développés et du tiers monde : une opposition entre les producteurs de café et les grandes industries de production d’OGM, via la production de maïs ? Prône-t-il ainsi le commerce équitable ?

Il utilise aussi des jeux de mots (Clore pour Chlore) : certains cafés sont lavés au Chlore.

Chant sans clore : cela pourrait-il être l’expression d’un combat : celui pour des produits biologiques et équitables ? Le combat des petits producteurs contre les grosses industries internationales ?

Iwen 1S2

Rédigé par Iwen 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost 0
Commenter cet article