Vision

Publié le 7 Mai 2017

Seaux et arbres, Jacek Yerka

Seaux et arbres, Jacek Yerka

Rangements éclatés pour une famille. Cheval de bataille, perdu d'av...anse de seau. Eau claire. So clear ! Il est vrai que pendant longtemps nous savions peu de chose.

Ici, il y a peu d'allusions possibles au désordre des « rangement éclatés ». Cependant, le fouillis inextricable créé par l'enchevêtrement des branches peut susciter un sentiment de désordre. Le mot « bataille » évoque le combat que semblent se donner le ciel et les branches sur le haut du tableau. Le ciel n'est découvert qu'à un seul endroit très réduit, ce que l'on peut associer au « perdu d'av...anse ». L'eau claire et le seau sont en position centrale dans le poème et le tableau. Il sont également mis en valeur dans le tableau par un jeu de lumière qui renforce cette position. « Nous savions peu de choses » peut rappeler le caractère mystérieux de la forêt. Le seau et eau claire pourraient représenter l'innocence et la pureté au milieu de la forêt malsaine. Cette forêt est remplie de fruits qui semblent autant de pommes d'Adam, déjà croquées : « Pendant longtemps nous savions peu de chose » au passé indique que désormais le « nous » n'est plus ignorant.

Arthur 1S2

Rédigé par Arthur 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost 0
Commenter cet article