Couverture Lola

Publié le 6 Juin 2010

IMG 0004

 

  

     Tout d'abord, j'ai choisi de recopier un extrait du roman en arrière plan. Le choix de cet extrait n'est pas anodin puisqu'il est, pour moi, l'un des passages les plus violents moralement et physiquement. Il évoque les camps de concentration, notamment le comportement des gardes envers Brodeck. L'objectif principal de Claudel étant de dénoncer ces tortures, je trouvais judicieux de le mettre en évidence. Cependant, la raison de cet arrière plan ne s'arrête pas là. En effet, les différents personnages sont très souvent amenés, au fil du récit, à écrire. Brodeck rédige un rapport, puis il retrouve des lettres de Diodème qui l'aident à aboutir dans sa longue enquête. L'écriture est donc un élément omniprésent.

 

     Par la suite, j'ai collé un chien provenant du tableau Deux chiens de chasse liés à une souche, réalisé en 1548 par BASSARO, en bas à droite de la couverture. Celui-ci représente Brodeck. Cette caricature souligne la bestialité des hommes qui vont jusqu'à déshumaniser Brodeck en le traitant comme un chien.

 

     Pour finir, l'ensemble de la première de couverture ne dévoile pas l'intrigue, ce qui suscite, chez le lecteur, le questionnement et donc l'envie de lire le roman. Elle paraît étrange mais également sombre et fade (couleur de fond et titre en noir). De plus, aucun signe d'identification à un régime totalitaire particulier apparaît, tout comme dans l'ouvrage. Je pense qu'elle reflète justement l'ambiance du roman.

 

Lola

 

Rédigé par Lettres

Publié dans #Brodeck couverture

Repost 0
Commenter cet article