Des vies d'oiseau - Véronique Ovaldé.

Publié le 11 Mai 2012

    "Qui aurait la recette du poulait aux épices de sa vilaine grand-mère ?"

     De par cette interrogation silencieuse, Vida Izzara fouille dans sa mémoire, cherchant des bribes de souvenirs, trompant sa solitude. Mêlé aux effluves entêtantes d'épices, le visage de sa fille Paloma revient sans cesse. Depuis le départ de cette dernière, Vida n'est plus la même. Cette femme épanouie, vivant dans le luxe et à l'abris de tous problèmes, réalise soudain que sa vie n'est pas aussi parfaite qu'elle le croyait. Engluée dans une vie fade et morose, elle cherche à comprendre.

     Paloma est partie, sans même le lui annoncer, sans un regard.

C'est la monotonie des jours passés avec ses parents qu'elle fuit, et surtout son père, si froid et si guindé, qui ne la comprend pas. D'ailleurs, a t'il été un jour capable de comprendre sa mère ?

     Vida l'accepte, car Paloma a accompli ce qu'elle ne s'est jamais résolue à faire. Le lieutenant Taibo va la faire sortir de sa torpeur. Enquêtant sur de jeunes gens qui squattent de maisons en maisons, il se rendra compte que ces jeunes ne sont autres que Paloma et son amant Adolfo. La vie de Vida va alors basculer. S'échappant malgré elle de la routine dans laquelle elle était enfermée, elle va, avec Taibo, s'évader, remonter jusqu'à Irigoy, son village natal, où sa vie va alors prendre un nouveau tournant.

     Neuvième roman de Véronique Ovaldé, ce roman croisé nous conte l'histoire parrallèle de deux couples, tous deux à la recherche de liberté. Les sentiments se glissent entre conflits familiaux et quête des origines. Des vies d'oiseaux nous entraîne dans un récit fascinant, où les protagonistes entreprennent une recherche d'identité constante. Reflet d'une réalité, les mots nous touchent, et les émotions présentes à chaque ligne nous transportent tout au long de l'oeuvre.

 

 

 

 

Rédigé par Mélodie P-E, 1A

Publié dans #Critiques littéraires - Goncourt 2011

Repost 0
Commenter cet article