L'Elorn

Publié le 3 Mai 2011

 

 

 

L'Elorn

 

Le doux ruisselement de l'eau est une chanson de l'Elorn,

La rivière qui s'élance, une éloquence,

La cascade amoureuse à l'ombre du pont,

un lointain rêve d'évasion.

 

Le liquide bleu azur s'écoule rapidement,

parsemé d'innombrables feuilles à sa surface,

 valises d'un voyage vers d'autres horizons.

Mélancolie d'un départ précipité.

 

Les jours de printemps ensoleillés,

le paysage se rhabille de sa lagune,

émerveillant et apaisant les passants.

Bien-être des cormorans dans leur manteau noir et blanc.

 

Elorn, puissance de capricorne

Elorn, force de licorne

Elorn, sagesse de chouette

Elorn, silence morne.

                                                                                                     Morgane.

  

                                                                L'Elorn                        

 

                                                                                                                            

 

                                                     Un long silence

                                  c'est incroyable

                                  comme c'est agréable.

 

                                  Je regarde la rivière

                                  et je souris à la vie.

                                  Le temps coule à mille saveurs.

               

                                   C'est elle qui me berce

                                   sa danse élégante

                                   ses mélodies me transportent.

 

                                    Mon coeur écoute la vie.

                                    L'eau de la rivière chante la vie.

 

                                    Elle est éternelle

                                    cette eau essentielle

                                    mais elle s'appauvrit

                                    l'eau source de vie

 

  Guillaume 1ES

 

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2011 - Poèmes au fil de l'eau

Repost 0
Commenter cet article