L'Élorn - Adrien

Publié le 22 Mai 2011

 

  Du haut des monts, l'Elorn prend naissance,
  début d'une longue existence.


  Son chemin est baigné de calme, de tranquilité,
  et les souvenirs y restent gravés.
  Descendant la vallée, le fleuve arrive à bon port, 

  son eau de teinte claire, son limon trompeur,
  nous laissent intrigués et penseurs.


  Il coule en silence semblable à une carpe couleur or,
  il continue sa route, avec une lente décadence,
  et termine sa course dans l'océan immense.
  Commence alors sa douce délivrance.

 

 

 

  Adrien, 1ère ES.

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2011 - Poèmes au fil de l'eau

Repost 0
Commenter cet article