Le roi disait que j'étais diable de Clara Dupont-Monod.

Publié le 17 Novembre 2014

Un mariage dit impossible..

 

        Nous sommes au Moyen-âge. Aliénor d’Aquitaine épouse Louis VII. Le mariage amène parfoischacun des époux à tolérer l'insupportable de l'autre, maisce n’est pas le cas ici. Louis est un homme au caractère trop paisible qui préfère les paroles aux actions. Aliénor est tout le contraire : elle est forte et combative. On peut dire que c'est elle qui porte la couronne au sein du couple. Elle est détestéedu peuple etdevient la cible d'accusations : « La voilà, celle qui possède dix fois le royaume de France. Celle qui donne des ordres, chevauche comme un homme et ne craint pas le désir qu’elle suscite. Qui colore ses robes. N’attache pas ses cheveux ». Elle n’est pas la bienvenue etsa présence dérange. De plus, elle est décrite comme une fille ambitieuse, fragile,avec un amour impossible pour Louis VII. « On me dit jolie, turbulente, ambitieuse». Tout de suite, elle sait que cet homme ne lui convient pas.

        La façon dont est racontée cette période historique estfabuleuse,car elle mêleles éléments historiques auxémotions. Le récit est fait de courtes phrases rythméesqui lui donnent beaucoup de vie : « Il est venu me chercher. J’étais si jeune alors ». Les voix d’Aliénor et de Louis se chevauchent sans jamais se rencontrer. Cela entraîne peut-être la fin de leur couple, ils ne se comprennent pas et sont toujours en désaccord.

        Du haut de ses treize ans, Aliénor se rend compte qu’ils seront pour toujours ensemble. Tout s’enchaîne très vite, par la suite. Ils se marient malgré leurs différences. Mais la vraie question est de savoir s'ils se sont mariés par obligation ou s'ils sont tombés vraiment amoureux.

        Ce livre est captivant, car Clara Dupont-Monod nous fait découvrir une façon différente de voir le Moyen-âge. Elle sait nous faire oublier cette époque comme on se l'imagine, l'histoire européenne qui débute avec l’effondrement de l'Empire Romain d'Occident et se termine par la Renaissance et les Grandes Découvertes. Elle fait revivre le Paris d'alors, ses odeurs et ses habitants, mais aussi les campagnes. Elle sait parler decetteépoque tout en l’animant. Il s'agit moins d'un roman historique que d'une histoire d'amour non partagée. Et si finalement, leur amour était possible...

Marine 1L.

Rédigé par Lettres

Publié dans #Critiques littéraires - Goncourt 2014

Repost 0
Commenter cet article