Le Tarn

Publié le 1 Mai 2011

le Tarn 2 

 

Il y le Tarn et il y a l'Ariette, 

où chante le clapotis des cascades bleu lagon.

L'artiste arpente les rives

sans se préoccuper du retard de la promenade.

 

Seule, dans la fraîcheur des Gorges,

je songe aux jours heureux de l'été.

La transparence nacrée des courants, berce mes pensées.

Le Tarn empêchera mes souvenirs de tarir.

 

Le Tarn, pierre précieuse dans le soleil brûlant.

Des courbures gris perle, des paysages pittoresques, un arôme unique.

Rien ne lui échappe.

Et pourtant, jamais il ne se targuera.

 

Entendre Tarn fait disparaître la larme et baisser les armes.

Les coeurs s'emplissent de joie.

Et le vert émeraude du bord se lève.

La nature ne s'ennuie jamais.

 

 

Anne-Laure, 1ES.

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2011 - Poèmes au fil de l'eau

Repost 0
Commenter cet article