Les 1L rencontrent Michelle Bolduc de l'université de Milwaukee

Publié le 16 Janvier 2015

Capture-1-copie-3

Capture-1-copie-6.jpg

P1070280-2.jpg

Michelle Bolduc (deuxième, debout à droite) , professeure et traductrice de l'université de Milwaukee, aux États-Unis, a rencontré les élèves de première L du lycée de l'Élorn.
 
        Les élèves de première L du lycée de l'Élorn ont profité de la visite d'une invitée de marque, en ce début de semaine. De passage dans le Finistère, Michelle Bolduc, professeure et traductrice de l'université de Milwaukee, aux États-Unis, a effectué une halte instructive à Landerneau. L'érudit a, notamment, partagé avec les jeunes sa passion pour la littérature française du XIIIe siècle. Comme cette descendante d'une famille originaire d'Oudon (entre Nantes et Angers) qui a émigré vers le Nouveau Monde, au XVIIe siècle, pratique couramment le français (y compris l'ancien français, le moyen français, l'italien, le latin et le joual que parlaient ses aïeux) le courant est d'autant mieux passé. Il a été question de la Tour de Babel comme mythe à l'origine de la multiplicité des langues et donc de la traduction. L'échange avait été préparé par un travail sur l'utopie, en cours de français et d'anglais : les élèves ont lu et présenté des oeuvres, de Thomas More à « Hunger games ». La séance s'est terminée par un exercice de traduction ludique de la première page de l'édition de 1516 d'« Utopia » : « Thomas More ne s'est pas contenté d'inventer un monde, il a imaginé une nouvelle langue dont il donne l'alphabet au début de son oeuvre ». Cette rencontre aura permis aux lycéens d'établir un premier contact avec l'université et peut-être même de susciter des vocations dans le domaine de la traduction.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/landerneau/lycee-de-l-elorn-une-traductrice-americaine-rencontre-les-litteraires-14-01-2015-10491251.php

Rédigé par Lettres

Publié dans #Michelle Bolduc 2015

Repost 0
Commenter cet article