Réécriture de la fable La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf

Publié le 4 Mai 2012

>Dans ce travail d'invention il s'agissait de réécrire sous une forme de parodie ou de pastiche une fable de la Fontaine en situant l'action à notre époque.

La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf

 

Une Grenouille vit un Boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : "Regardez bien, ma soeur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?
- Vous n'en approchez point. "La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

 

 

Réécriture :

 

 

Une femme assez ronde se baladant dans la rue

vit une femme mince

qui lui sembla de belle taille

L'envieuse se contracte et se travaille

Pour égaler la femme en maigreur.

Disant: "Regardez bien mademoiselle

Est ce assez ? Dites-moi ; est ce que je suis aussi maigre ?

-Oh non. - Et la ? - Non plus.- Et maintenant?

Vous êtes loin de mon poids. "La jeune fille désorientée

se contracta si fort qu'elle s'arrêta de respirer,

Quelques minutes pour sa vie terminer.

Le monde est plein de gens qui veulent se ressembler :

Toutes rondeurs doivent être effacées

Pour copier les mannequins papier glacé

Mais au final, qui peut y arriver?

 

 

 

Emilie C. 

Rédigé par Lettres

Repost0
Commenter cet article

Sonia B. 04/05/2012 11:51

Bien écrit ta fable Emilie !
Elle représente très bien la société d'aujourd'hui !