Publié le 31 Mai 2008

.



La maison faite d’écorce

 

La maison faite en écorce de hêtre

N’est pas très grande, mais très joyeuse.

Pour moi, cette maison est le symbole du cocon familial.

 

Sa couleur plutôt foncée

Montre la sève de l’arbre mort à jamais.

Sa forme, qui ne ressemble à aucune autre,

Est propre à elle-même et facilement reconnaissable.

 

Son odeur si particulière

Inspire la joie de vivre à quiconque y entre.

Son intérieur d’une beauté rare

Révèle l’amour qu’il a fallu donner pour la fabriquer.

 

Lorsque la maison laisse entrer le soleil,

Sa clarté intérieure

Redonne la joie de vivre aux plus désespérés

Et aux autres un sentiment de gaîté pour la journée.

 

                                                                                                                        Stephen – 2B



La maison en bouts de chiffon




La maison en larme de cristal

 

De la transparence à pleins poumons

Tu t’enfonces seul,

Dans cette maison en larme de cristal,

L’eau magique y est souveraine

Sur la rivière de la nuit,

Tu files sans bruit

Et tu t’agrippes ardemment à la rive,

Les flots te rejettent,

Et tes larmes roulent en billes sur tes joues.

Tu te trouves un lieu

Dans cette maison en larme de cristal

Où le dessein fait la vie,

Ton monde ne s’écoule plus,

Figeant un amour que tu désirais

Dans le fond cristallin de la baignoire.

Tes plus grandes haines explosent dans un « dégueulis » de paroles

Et tu vagabondes dans cette maison en larme de cristal

Perdu dans les étoiles éparses,

Où les mots et les maux n’existent plus.

Jérémiah 2nde A        


L'abri sous la neige





La maison en pierre

 

La maison près de la berge

 

Reposait sur les rochers que la mer

 

Avait déposés il y a de cela quelques années déjà.

 

Les vagues qui s’écrasaient sur les rochers devant la maison

 

Faisaient ressentir une émotion, si forte qu’elle atteignait son paroxysme.

 

 

Les enfants batifolaient sur la sente

 

Bordée d’un somptueux parapet.

 

Une énorme vague vint percuter les murs de la maison en pierres taillées

 

Détruisit la maison et emporta les enfants.
                                                                       Jimmy – 2B


 La maison de flammes





La maison en aiguille

 

 

 

Si j’étais triste, je partirais

Dans une maison faite de miroirs qui

Refléteraient la lumière de l’espoir.

 

La lumière de l’espoir rend

Cette maison brillante comme l’inox.

 

L’inox donne à la construction de fil de fer

Un air vieilli comme si elle était ridée.

 

Les rides de la maison forment

Des fentes entre les aiguillons

Qui, quand on les regarde, nous semblent

Ne jamais se finir.

 

Ces fentes sont si profondes

Que, quand

On les observe,

On a l’impression d’entrer dedans.

 

Les jours de beau temps

Elles brillent tellement

Que quelques petites pointes de fer

Semblent apparaître devant nous.

 

Ces petites pointes s’illuminent

D’un tel scintillement

Qu’elles éblouissent nos yeux

Avec leur éclat si parfait au soleil.

 

Ma maison est une aiguille

Argentée,

Composée de copeaux de métal.

Elle est unique en sa matière.

 

 

 

Angélique - 2B




La maison de feu




La Maison en forme de cercueil

 

 

- Ma Maison en métal est aussi froide que la glace,

              Aussi rigide qu'un homme de glace.

      Ma vie est aussi rude que l'ascension de l'Himalaya.

 

     - Ma Maison est aussi abandonnée que Jules César avant sa mort.

    Le bonheur m'est infidèle,

    Le malheur et la tristesse sont mes plus grands compagnons, 

     Mon existence est une bataille que le diable ne peut perdre.

 

  - Ma Maison est aussi lugubre qu'un enterrement                                     
Où chaque mot peut être interprété comme une déclaration de guerre.

 

 - Ma Maison a une couleur rouge sang, des barreaux aussi rigides

       Qu'un bloc de marbre et aussi lourds qu'une tonne de plomb.

   Dans ce bâtiment tu demandes la mort,

     Car cette geôle représente tes erreurs et tes torts...

             

 ANTHONY - 2B


La maison en fil de fer





.La maison en trop de maux.

 

La maison de verre

 

La maison de verre ne se mêle pas aux autres,

Pourtant elles est aussi invisible

Que la feuille de l’arbre en hiver.

Elle est fragile,

Mais ne sera jamais cet amas de cendres

Laissé par le bois après les flammes.

 

La maison de verre ne laisse aucune intimité.

Malgré cela, on s’y sent caché

Derrière des murs épais.

Elle n’est qu’un mirage aux yeux des hommes,

Mais elle reflète ce que nous sommes.

 

La maison de verre est unique

Sa transparence la distingue de toutes les autres.

Ses parois lisses

Laissent couler les fines larmes de pluie

En y reflétant la lumière aveuglante du soleil.

 

La maison de verre est comme une eau gelée

Sur laquelle il serait impossible de glisser.

Elle ne laisse transparaître

Que les êtres qui voudraient y habiter.

 

                                                                                                                                    Guillaume 2B






La maison incendiée


Fluidité du refuge ?




La maison d'illusion



La maison en fils de coton




Mon palais au silence de bois




Compte à rebours




La maison de sable




  La maison en échardes

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Atelier d'écriture poétique - 2007-2008

Repost0

Publié le 31 Mai 2008

La maison de sable




Exposition des travaux au C.D.I.

                    Fin de l'année scolaire : les travaux des élèves sont exposés au C.D.I. C'est l'occasion pour chaque classe de découvrir le travail de l'autre.








Dire les textes...

                    Dans le même temps, les élèves ont lu ou dit quelques textes. Après avoir découvert les Brigades d'Intervention Poétique et entendu Linda Maria Baros lire ses poèmes, ils ont pu à leur tour s'exprimer oralement.





 













Fin de la rencontre...




La maison en lames de rasoir
de Linda Maria BAROS





Petite revue de presse




.

Le travail de l'apprenti poète...

Première version

Deuxième version

Troisième version

Version finale

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Atelier d'écriture poétique - 2007-2008

Repost0