Publié le 8 Janvier 2019

Cette année encore, le lycée de l'Elorn est partenaire du Printemps des poètes.

Dessin d'Enki Bilal

Dessin d'Enki Bilal

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Janvier 2019

Au programme du Printemps des poètes au lycée de l'Elorn : le 28 mars 2019, les 1ES1 et 1ES2 rencontreront Lancelot Roumier à la médiathèque de Landerneau pour un échange autour de son recueil Les Paroles communes.

Pour l'édition 2019 du projet Voix d’aujourd’hui, deux classes de 2de participent à l'opération "Dis-moi dix mots". Les élèves rédigeront des textes, puis Martine Geffrault-Cadec, actrice et metteuse en scène, les aidera les à dire. En parallèle, ils visiteront l'exposition consacrée à Mitchell et Riopelle au Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la culture, autre partenaire institutionnel. De retour au lycée, nous leur proposerons de mettre leur mot en image. Les BTS 1 DRB réaliseront des objets à partir des mots, tandis que les bac pro ERA travailleront sur le monogramme et la typographie.

Le projet a le soutien financier de la région Bretagne et de la Maison des Lycéens du lycée de l'Elorn. L'Atelier Canopé du Finistère apporte son expertise numérique.

Les partenaires de l'édition 2019

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 20 Décembre 2018

A la veille des vacances, comme un cadeau avant l'heure, Hervé Eléouet propose aux deux classes de seconde qui participeront au Printemps des poètes une nouvelle balade poétique. Le principe : une promenade dans les ruelles de la ville en saisissant tous les prétextes du décor urbain pour lire ou réciter des poèmes.

Balade poétique

Facétieux, Hervé Eléouet démarre sa balade près de poubelles pour un clin d' œil à Charlie Schlingo. Une entrée en matière qui en a déconcerté plus d'un  :

Solitude

Patafla patafla vlovlo fluflu

Fluflu vlovlo vlavla patafla vlovlo vlinvlin fluflu

Fluflu vlavla

Patafla vlovlo vlinvlin flafla

Flafla vluvlu vlovlo flafla vluvlu flafla

Nous sommes un soir de novembre

Et personne pour me comprendre

Balade poétique

Une boîte aux lettres, des panneaux de signalisation, des publicités dans les vitrines deviennent la matière de jeux poétiques, tandis que, par association d'idées, des noms de rues invitent à découvrir des textes de Francis Blanche ou de Desnos...

Balade poétique
Balade poétique
Balade poétique

Puis Hervé Eéléouet montre aux élèves ses poèmes objets en disant les textes qu'il a imaginés...

Balade poétique Balade poétique
Balade poétique

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2019 en 2de

Repost0

Publié le 29 Novembre 2018

Dans le cadre d'un partenariat entre le lycée de l'Elorn, la médiathèque Per Jakez Hélias de Landerneau et la librairie Les Passagers du livre, dix des trente critiques rédigées pour le concours organisé en marge du Goncourt des lycéens ont été enregistrées. En scannant le QR code imprimé au dos du bandeau créé à cet effet, usagers des lieux de prêt et clients de la librairie peuvent entendre les critiques littéraires. Une belle expérience numérique au service de la lecture...

Des QR codes invitent à la lecture
La sélection du Goncourt présentée au CDI avec les QR codes qui permettent                                                                          d'entendre les critiques lues par leurs auteurs...
La sélection du Goncourt présentée au CDI avec les QR codes qui permettent                                                                          d'entendre les critiques lues par leurs auteurs...
La sélection du Goncourt présentée au CDI avec les QR codes qui permettent                                                                          d'entendre les critiques lues par leurs auteurs...
La sélection du Goncourt présentée au CDI avec les QR codes qui permettent                                                                          d'entendre les critiques lues par leurs auteurs...
La sélection du Goncourt présentée au CDI avec les QR codes qui permettent                                                                          d'entendre les critiques lues par leurs auteurs...
La sélection du Goncourt présentée au CDI avec les QR codes qui permettent                                                                          d'entendre les critiques lues par leurs auteurs...
La sélection du Goncourt présentée au CDI avec les QR codes qui permettent                                                                          d'entendre les critiques lues par leurs auteurs...

La sélection du Goncourt présentée au CDI avec les QR codes qui permettent d'entendre les critiques lues par leurs auteurs...

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #critiques littéraires - goncourt 2018

Repost0

Publié le 29 Novembre 2018

Eric Fottorino,
Dix-sept ans

Tout commence par un aveu... Un dimanche de décembre, Eric, professeur de droit à l’université, rend visite à sa mère accompagné de sa femme et de sa fille. Dans la salle à manger familiale, le repas prend une tournure nouvelle quand sa mère le réunit avec ses deux frères cadets et leur dévoile un lourd secret. Cette révélation marque un tournant de vie et le commencement pour Eric d’un voyage initiatique à la recherche de ses origines et de ses premiers souvenirs dans sa ville de naissance en retraçant la jeunesse de sa mère ...

Le récit d’une quête identitaire qui dévoile avec pudeur le portrait d’une mère, critique de Noémie - 1 S1Le récit d’une quête identitaire qui dévoile avec pudeur le portrait d’une mère, critique de Noémie - 1 S1

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #critiques littéraires - goncourt 2018

Repost0

Publié le 29 Novembre 2018

François Vallejo,
Hôtel Waldheim

C'est dans un va et vient entre passé et présent, des années 1970, marquées par la guerre froide, aux années 2010, que nous rencontrons Jeff Valdera. Jeune adolescent de seize ans en vacances en Suisse avec sa tante, puis quarantenaire perturbé par les souvenirs que fait ressurgir Frieda Steigl, la fille d'un homme qu'il aurait côtoyé durant l'été de 1976 à l’hôtel Waldheim. Tout commence par une lettre, simple correspondance un peu obsolète, illustrée par l'expression « Ça vous rappelle queqchose ? ». A partir de là, Jeff Valdera se lance dans un travail de mémoire...

Un été oublié, critique de Violette - 1 ES1Un été oublié, critique de Violette - 1 ES1

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #critiques littéraires - goncourt 2018

Repost0

Publié le 29 Novembre 2018

Adeline Dieudonné,
La vraie vie

La Valse des Fleurs n'aura plus rien de Magnifique. C'est dans une maison du lotissement appelé le «Démo» que vit une famille qui semble complètement banale et ordinaire où habite une jeune fille, son petit frère Gilles, leur mère vide, maltraitée par le père de leurs enfants qui est passionné de chasse. Il affectionne tant cette pratique qu'il réserve une chambre à ses animaux empaillés : « la chambre des cadavres ». Mais un jour cette famille n'aura plus rien d'ordinaire en raison d'un terrible accident. Au fil du roman la petite fille va tout entreprendre...

Une scène traumatisante, critique de Pauline - 1LUne scène traumatisante, critique de Pauline - 1L

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #critiques littéraires - goncourt 2018

Repost0

Publié le 29 Novembre 2018

Clara Dupond-Monot,
La révolte

Je suis de la lignée des plus braves, dans mon sang coule l’ardeur de l'Aquitaine. Pour ma famille ont été écrites odes et épopées, sur le sillage de mon aïeul le premier troubadour. Je glorifie le nom de celle dont les ménestrels font l'éloge, l’implacable, la deux fois reine. Mère, vous nous avez instruit nous, vos fils, à l'art de la colère, formés à l’implicite de votre amour. Moi, Richard cœur de Lion, le troisième de votre œuvre, m'agenouille devant votre revanche acide. Et si je ne peux m'octroyer le privilège de votre attention, puis-je au moins vous offrir ma dévotion...

Ode à la reine, critique de Nina - 1 LOde à la reine, critique de Nina - 1 L

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #critiques littéraires - goncourt 2018

Repost0

Publié le 29 Novembre 2018

Nicolas Mathieu,
Leurs enfants après eux

Les années 90, une histoire de premier amour et d’adolescence, en quelques mots Nicolas Mathieu me fait choisir Leurs enfants après eux. En moi l’espoir d’apprendre de cette époque où sortir le soir n’était pas si dangereux, où les choses simples s’appréciaient et où la vie était libre. Du moins c’est ce que j’imaginais... Un tas de clichés que Nicolas Mathieu se fera un plaisir de balayer. Leurs enfants après eux est le récit de quatre étés des années 90. De quoi nous dépayser de nos années 2000. Anthony, enfant puis adolescent et enfin jeune adulte ...

L’écoeurement après ça, critique de Morgane - 1 ES1L’écoeurement après ça, critique de Morgane - 1 ES1

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #critiques littéraires - goncourt 2018

Repost0

Publié le 29 Novembre 2018

Tobie Nathan,
L'évangile selon Youri

Regarde ! Là-bas, au bout du boulevard Arago, c’est eux dont je t'ai parlé ! Youri, l’enfant gitan aux cheveux noir jais, enfin devrais-je dire le démon, l’esprit ! Tu sais, il vient de loin, très loin, récupéré comme les autres au centre d’ethnopsychiatrie... On raconte que par son sourire provocateur, il ouvre les portes et brise les colliers de perle ! Le vieil homme ? Celui qui lui tient la main ? Un fou, lui aussi. C’est Élie, le fondateur du centre. Dans son bureau, il reçoit toute sorte de personnes, venant d’un peu partout dans le monde, et des objets ...

Un conte moderne, critique de Mathilde - 1 LUn conte moderne, critique de Mathilde - 1 L

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #critiques littéraires - goncourt 2018

Repost0