Publié le 3 Mai 2017

Dans le poème «& Mir à beau, […] Trimer sur, les fentes, la fiente», Nicolas Tardy fait référence au poème de Guillaume Apollinaire dont le premier vers est «Sous le pont Mirabeau coule la Seine». Quoi qu’il arrive la Seine coulera toujours sous le pont Mirabeau, ainsi quoi qu’il se passe on continue de consommer à flot et on continuera.

Hugo 1S2

 

Voir les commentaires

Rédigé par Hugo 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

S’il fallait retenir une seule phrase du recueil se serait «l’impossibilité de résister au besoin de consommation».

Hugo 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Hugo 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

       J'ai choisi d'appeler le recueil « Sans ménagement» : il y a dans chaque poème, beaucoup de verbes d'intensités, ainsi que des homophonies  à la suite, ce qui donne l'impression d'une activité très intense. Dans ce recueil Tardy évoque beaucoup le ménage, c'est pour cela aussi que j'ai décidé d'appeler ce recueil « Sans ménagement ».

Anna Vassal 1S2

 

 

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Appellation : Proposer un nouveau titre au recueil et justifier son choix.

Arts-rangés 

La poésie est un art. Le mot « Rangés » fait référence au terme « ménagers ». Et le jeu de mots rappelle que les poètes arrangent les mots pour leur donner du sens.

Iwen 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Iwen 1S2

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Dormir. Une sensation si agréable quand c'est confortable, table. Un très bon matelas, matte là pour dormir. Si convoité en fin de journée, négligé dans les premières années, regretté des plus âgés. Dormir devient un passe-temps, passer le temps en dormant. Un bon lit, et je lis dans voir le temps passer.

Marie, 1S2

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Ce dessin a été utilisé pour l'affiche d’un salon sur les arts ménagers en 1961. Elle représente une femme dont le corps est figuré par une machine à laver, avec un bras « mécanique », tenant un balai.

J’ai choisi ce dessin car il représente les arts ménagers de manière colorée et humoristique, à la manière des poèmes de Tardy.

 

Iwen 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Iwen 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

La poésie de Tardy est à la fois structurée et pas structurée. A l'oral, les phrases de chaque poème paraissent biens écrites, cohérentes. Pourtant, quand on lit le recueil, elles sont morcelées, découpées et mal construites grammaticalement. C'est à cause de la ponctuation plus ou moins forte (virgules, tirets, points d'exclamations, d'interrogations) que cette impression étrange survient. En d'autres termes, la compréhension des Poèmes ménagers passe par l'écoute. En effet l'auteur joue sur les sonorités (assonances, allitérations, rythme ternaire), les figures de style, ainsi que sur des phrases assez courtes pour ne pas perdre le lecteur à l'audition.

Gaël 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Gaël 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

 Savon-nous nettoyer ? Oui. Parfaitement ? Pas encore. Prenons les Seaux-pas-l’un. Hypochlorite dans l’eau pure-i-fiente & acide chlorhydrique dans le second seau d'eau claire. Passer l'un et repasser l'autre après. Patience. Attendre, un peu, beaucoup. L'attente importante, laisser le temps à la Mort d'achever son œuvre sur les amibes latentes. 

Arthur 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Arthur 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 2 Mai 2017

J'aime le poème 17, il fait référence à Thor, le dieu de la foudre des Avengers de l'univers Marvel. Il fait aussi référence aux Duponts dans les aventures de Tintin "Je dirai, m'aime plus". Ensuite, plusieurs assonances en "ase" et en "i" créent un rythme ternaire , une mélodie agréable et harmonieuse.

Gaël 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Gaël 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0