Publié le 5 Mai 2017

Au hasard nous prenons :
- Pour sujet un nom du 14ème poème, avec un complément du nom du 16
ème poème
- Pour verbe un verbe du 5
ème poème
- Pour complément un nom du 10
ème poème, avec un adjectif qualificatif du 4ème poème


Cela donne cette phrase :
« Le soulagement du mois perd des modifications légères. »

Abel 1S2

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

La lecture des poèmes peut, dans un premier temps, rendre le lecteur perplexe, et pourtant, si l’on se donne la peine de les relire, on découvre à chaque fois un jeu de mots, une idée supplémentaire, et le texte paraît petit à petit plus clair et compréhensible. Les thèmes abordés viennent de la vie de tous les jours : nourriture, produits de beauté, etc. Peut-être qu’à travers ces enchevêtrements de mots et de clins d’œil au lecteur, en forçant ce dernier à s’attarder sur certains passages, Tardy nous propose de scruter chaque détail du quotidien jamais remarqué auparavant, et ainsi de plus prendre le temps de vivre ?

Abel 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Abel 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

Infusion, diffuse dans la fusion,
qui bout dans mon sang d’un nouveau génie
Mon doigt appuie sur ce contenant vide,
la théière en verre à portée de main.
Nettoyage, filtrage, puis tout est plein,
Sa main tire vers elle la tasse de verre,
sur la nappe en soie, juste à côté d’elle.
Il ne faudra pas l’oublier demain…

Abel 1S2

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

La poésie de Nicolas Tardy, c’est un mélange de jeux de mots et d’associations d’idées, le tout inspiré d’objets simples utilisés par tous, avec en plus une once de folie. Cela rend la lecture accessible à tous, et même amusante. La construction des textes, qui semble d’abord aléatoire et désordonnée, s’éclaircit au fur et à mesure que l’on fouille entre les lignes, en cherchant des liens logiques ou des calembours pour associer les mots entre eux. Cela donne une autre signification aux objets habituels, nous amenant à les voir différemment. Ce résultat surréaliste, surprenant, nous force à réfléchir et à regarder au-delà de ce que l’on voit, dans les poèmes comme dans chacune des choses de notre vie habituelle…

Abel 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Abel 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

La poésie de Nicolas Tardy se base tout d’abord sur des jeux de mots : il y a, par exemple, beaucoup d’assonances, ainsi que des jeux de rimes. Il joue ainsi sur les sonorités et le rythme, en associant parfois des mots à sens complètement opposés ou différents, mais qui ont un lien phonétique. Sa poésie est donc très originale ; le sens des phrases est parfois compliqué et même parfois impossible à trouver. Il surprend ainsi le lecteur avec ses associations surprenantes et amusantes. Mais sa poésie n’a pas qu’un but esthétique : c’est aussi une critique de la société de consommation. En effet, Tardy emploie du lexique publicitaire et des mots désignant des objets du quotidien (surtout les produits ménagers). Il semble vouloir critiquer une société qui cherche sans cesse le changement, le renouveau, selon les humeurs : une société qui consomme en masse pour le simple plaisir de consommer.  Julie 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Julie

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

Un maquillage surfait, si vous le travaillez encore : corps, se démasque, ce mix (ceux des masques-à-rats). Application facile : regarder, poser, montrer. Un maquillage surfait, est toujours moins coquet, même pour celle, qui l’a fait sûre (d’elle).    Julie 1S2

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

« Jeux de Maux » : le poète joue avec la sonorité des mots et certains poèmes demandent plusieurs relectures avant qu'on en comprenne le sens.

Alan 1S2

 

Voir les commentaires

Rédigé par Alan 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

S'il ne me fallait retenir qu'une phrase du recueil ce serai « PH neutre, neutralité pour la paix » car d'après moi, cette phrase reflète l'illusion que l'on se fait de la paix dans le monde, qui continue à être rongée de l'intérieur, montrant la capacité des humains à détruire leur environnement lentement et de façon permanente, à la façon d'un acide.

Alan 1S2

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

 

 La poésie de Nicolas Tardy, c'est un assemblement de mots qui ont les mêmes sonorités : des homophones .

Ses poèmes sont souvent des phrases qui sont très courtes et le plus souvent, elles sont non-verbales. Ses poèmes ne sont pas en vers et il exprime librement les pensées, les expressions et les mots qui lui passent par l'esprit directement sur du papier.

Marine – 1 L

 

La poésie de Tardy c'est une poésie qui joue sur les mots. Qui permet à un objet banal de devenir objet poétique. C'est le maniement des mots et des lettres. Le jeu avec les mots permet à Tardy de critiquer les maux de notre société le plus simplement possible.

Katleen – 1L

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 5 Mai 2017

 Leçon de ménage.

  Le son du ménage.

  Poème -sans ménage- ment.

  Arrêt à récurer, notre pin quotidien.

  Avec la fraîcheur maritime Martine est in.

  Intéressant : le classement.

  Méthodiquement : le rangement.

  Pour obtenir un bon résultat (évidemment),

  Tous les tiroirs coulissants, les équipements,

  Facilitent aussi la lisibilité.

  Jasmin : parfum.

Valentine – 1L

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0