Publié le 30 Avril 2017

La répétition de sons et les assonances donnent du rythme aux textes de Nicolas Tardy. Certains poèmes font même penser à de la musique Rap dans leur rythme. D’ailleurs, son style se rapproche beaucoup de la musique Saxophone du groupe Odezenne. J’ai eu du mal à entrer dans l’œuvre, mais des musiques instrumentales assez rythmées (comme celles de Bon Entendeurs) m’ont aidé à apprécier ses poèmes. Je lisais au rythme de la musique, ce qui rendait la lecture plus agréable. Ces poèmes me rappellent aussi la comptine pour enfant Trois petits chats, où l’on répète la dernière syllabe du mot pour en créer un nouveau. Cet effet de style rend la lecture assez légère et agréable. Mais certains poèmes sont plus rébarbatifs et font penser à une publicité télévisée avec la répétition et la mise en avant d’un mot. Le champ lexical du matériel ménager renforce cette impression.

Samuel, 1S 2

Voir les commentaires

Rédigé par Samuel, 1er S 2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Avril 2017

Après une approche onirique des noms, les élèves ont été invités à découvrir les lieux et leur histoire. De l'actuel lycée de l'Elorn (anciennement couvent des Ursulines) au quartier de Saint Thomas, la promenade proposera dix stations repérables aux panneaux d'interprétation déjà installés sur les monuments remarquables :

Le couvent des Ursulines, les Capucins (F.H.E.L.), l'église Saint-Houardon, l'auberge du Réveil Matin, la maison à la Sirène, le pont de Rohan, l'auberge des Treize Lunes, l'ossuaire Saint-Cadou, la maison du Pauvre Petit Bonhomme, l'Elorn.

 

Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau
Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau

Dis-moi dix mots du patrimoine de Landerneau

Les photos de gargouilles et d'un certain nombre de crossettes ont été empruntées au blog de Jean-Yves Cordier, http://www.lavieb-aile.com. On lira avec intérêt l'article consacré aux crossettes : http://www.lavieb-aile.com/2017/01/sur-la-piste-des-crossettes-de-landerneau.html

On complètera la documentation par la lecture de la brochure sur les Balades urbaines à Landerneau : il présente un "circuit du patrimoine" et un "circuit des berges".

Pour la maison du Pauvre petit bonhomme, on se reportera à la fiche en ligne sur le site du service du patrimoine historique de la ville.

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 2de

Repost0

Publié le 3 Avril 2017

Les élèves de seconde professionnelle ont une formation en arts appliqués. Ils apprennent à représenter les bâtiments et les matières dont ils sont faits. Une belle opportunité pour la promotion 2016-2017 de participer au projet de sentier poétique : ils ont travaillé sur des constructions remarquables de Landerneau, dont l'auberge du Réveil matin, la maison à la Sirène, l'auberge des Treize lunes et l'église Saint-Houardon. Leurs dessins seront présentés lors de la Grande lessive du 23 mars et intégrés aux vidéos du sentier numérique.

 

La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...
La contribution des élèves de 2de pro Fabrication Bois...

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 2de

Repost0

Publié le 27 Mars 2017

27/03/2017

27/03/2017

Le lycée de l'Élorn fait sa « Grande Lessive »
Le lycée de l'Élorn participe, pour la première fois, à une oeuvre collective mondiale et éphémère. Créée en 2006 par la plasticienne Joëlle Gonthier, La Grande Lessive® est une manifestation culturelle internationale biannuelle, qui adopte la forme d'une installation artistique éphémère faite par tous. Le thème proposé pour cette édition était « Ma vie vue d'ici ». Deux classes ont travaillé sur ce thème. En français, les élèves de seconde C ont réalisé des oeuvres à la manière de Hans Hartung, suite à la visite commentée du Fonds Leclerc. Ils ont tâché d'exprimer de manière abstraite des émotions liées à dix lieux du patrimoine landernéen. En arts appliqués, les élèves de seconde professionnelle Fabrication bois ont, eux, transcrit à l'aquarelle des rendus de matières sur des maisons remarquables de la ville.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/landerneau/arts-plastiques-le-lycee-de-l-elorn-fait-sa-grande-lessive-27-03-2017-11450544.php
D'autres images...
D'autres images...
D'autres images...
D'autres images...
D'autres images...
D'autres images...
D'autres images...

D'autres images...

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 2de

Repost0

Publié le 23 Mars 2017

A voir jusqu'au 17 avril.

A voir jusqu'au 17 avril.

Les 2C ont visité l'exposition consacrée au peintre Hartung au Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la Culture.


 

Les 2C découvrent Hartung au FHEL

 Voici comment l'artiste définit son travail et ses motivations à peindre en 1947 :
"Il s'agit d'un état émotionnel qui me pousse à tracer, à créer certaines formes afin d'essayer de transmettre et de provoquer une émotion semblable chez le spectateur." Source : Dossier pédagogique, Fiche 4. FHEL

Au retour, un exercice de créativité est proposé, en lien avec l’élaboration du sentier poétique et avec la « Grande lessive ». Un parcours fait de taches de couleurs et de lignes se dessine...

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 2de

Repost0

Publié le 23 Mars 2017

Lorsque je pense aux Capucins, j'imagine une multitude de couleurs : du rouge, du jaune et du vert, couleurs des capucines. C'est pourquoi j'ai réalisé un dégradé de ces trois couleurs à l'aide d'un rouleau et de peinture acrylique. Cela montre la gaieté du lieu. J'ai recouvert ce dégradé d'une épaisse couche de noir. Puis j'ai utilisé une fourchette et un couteau pour réaliser par transparence l'image que je me faisais des Capucins. Pour finir à l'aide d'une paille et de peinture rouge, j'ai formé de petites fleurs abstraites, ce qui donne un effet de douceur et plus de caractère à la peinture.

Loanna

Loanna

J’ai commencé par un fond de couleur beige qui rappelle les bâtiments des Capucins ; je l'ai effectué au rouleau pour rendre l'effet rugueux des pierres. Les points de couleur (orange, rouge, jaune et bleu) représentent les capucines évoquées dans mon poème ou encore la couleur des œuvres d’art qui y sont exposées ; pour ce faire j'ai utilisé des crayons de pastel. Les traits représentent ce que vous voulez, ils n’ont pas de signification. J’ai ajouté des traits bleus et jaunes pour rendre l’œuvre plus agréable à regarder.

Flavien

Flavien

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Repost0

Publié le 23 Mars 2017

J’ai commencé par une tache rouge et une tache bleue. Pour donner du relief j’ai colorié des papiers en orange, vert, jaune et or. J'ai recouvert le tout de noir, puis avec un tournevis j’ai tracé mes formes dans la peinture qui n’était pas sèche. Le bleu et la croix représentent le paradis. J'ai utilisé du rouge pour la fourche de l’enfer. J’ai séparé le bleu et le rouge par une couleur or pour bien marquer l'opposition. Les couleurs autour symbolisent la vie.
 

Ewen

Ewen

Au centre, j’ai tracé le contour de l’église au tube de peinture pour donner du relief. Elle est représentée par des coups de pinceaux à la façon de Hartung. Différentes couleurs l'égayent, représentant les vitraux et symbolisant la joie, la gaieté et l'amour comme lorsqu'on y célèbre des mariages.Dans la partie supérieure centrale, pointue au sommet, j'ai symbolisé l'horloge dans un cercle noir. Le fond bleu rappelle le ciel.

Esteban

Esteban

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 2de

Repost0

Publié le 23 Mars 2017

Pour peindre un océan sombre, j’ai utilisé du bleu et du violet. J’ai fait plusieurs mouvements à peu près symétriques avec un peigne pour confondre les deux couleurs. Puis j’ai retiré de la matière avec le bout du pinceau. Ensuite j’ai éclaboussé la feuille de peinture noire. J'ai mis quatre points jaunes en diagonale, ce qui donne de la couleur.

Kristène

Kristène

Maureen

Maureen

Dans cette œuvre, j'ai imaginé l’ombre d’une sirène au milieu et au loin une maison de couleur noire. La sirène est proche des vagues qui remplissent presque tout l’espace et frappent son corps. Pour montrer leur violence, j'ai utilisé une brosse à dents. Ses poils sont plus durs que ceux d’un pinceau, cela m'a permis de montrer plus facilement l'agressivité et le déchaînement des vagues. J'ai utilisé des couleurs sombres comme le noir et le bleu foncé pour montrer le désarroi, le désespoir, la tristesse et l'emprisonnement de la sirène. Je n'ai pas figuré d'algues ni de poissons car cet endroit est sans vie, plein d’ennui et de souffrance.

Swann

Swann

« La maison à la sirène » me fait penser à une maison isolée au beau milieu de la mer. C'est pour cela que j'ai pris mes pastels et que j'ai dessiné un fond en bleu. Au milieu, le carré noir symbolise la maison de la sirène.

Gaël

Gaël

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 2de

Repost0

Publié le 23 Mars 2017

J'ai commencé par tremper la feuille dans l'eau pour lui donner un aspect humide. Ensuite, j'ai peint la feuille en bleu avec un rouleau pour rappeler la couleur de l'eau. J'ai mélangé du bleu clair et du jaune pour suggérer l'aspect vaseux et sale de l'Elorn. Puis, j'ai fait des ondulations avec une fourchette pour évoquer le courant. J'ai fait cela lorsque ce n'était pas encore sec pour que la feuille se déchire un petit peu et faire penser aux algues. Pour finir, avec un crayon spécial, j'ai fait des points qui rappellent les poissons. Le tableau se regarde du plus clair au plus foncé, de la surface de l'eau vers la profondeur de la rivière.

Estelle

Estelle

J'ai peint un dégradé de bleu à l'aide d'une éponge en tapotant jusqu'à ne plus distinguer le blanc de la feuille. J'ai choisi cette couleur parce qu'elle représente l'eau. Puis j'ai tout recouvert de marron : en réalité, l'Elorn est plus marron que bleue, à cause de la vase. Pour terminer, avec une fourchette, j'ai gratté la peinture marron encore fraîche jusqu'à faire apparaître le dégradé de bleu. J'ai voulu représenter l'Elorn dans ses moments agités, comme lorsqu'elle passe en-dessous du pont de Rohan. C'est pour cela qu'on distingue des sortes de vagues.

Margot

Margot

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 2de

Repost0

Publié le 23 Mars 2017

Les carrés sont peints au pinceau et représentent les fenêtres de cet ancien hôpital. Les bandes de flèches, réalisées à l'aide d'un rouleau, nous rappellent que la maison du pauvre petit bonhomme se trouve face à la rivière de l'Elorn. Les taches bleu mer foncé ont été effectuées avec de la mousse que j'ai grattée ; elles représentent des pièces de monnaie, leur couleur sombre indique qu'elles ont subi les intempéries et l'usure du temps. Les éclats d'encre ont été faites avec un spray pour évoquer l'humidité qui pénètre à travers les murs.

Bleuenn

Bleuenn

A première vue, mon travail ne ressemble pas à grand-chose, comme dans l'art abstrait. Mais certains éléments font référence à « La Maison du Pauvre Petit Bonhomme ». Au centre, j'ai représenté une forme de maison en grattant avec un compas et des ciseaux pour faire les traits. A gauche de la maison, on peut voir que la peinture a formé un bonhomme. Le gris et la peinture « craquelée » évoquent également la maison ainsi que son passé d'hôpital. Les traits droits évoquent le bâton du pèlerin. Enfin, j'ai laissé la peinture « dégouliner » pour représenter les larmes du « Pauvre Petit Bonhomme » car l'adjectif « pauvre » me fait penser à la tristesse.

Valentin

Valentin

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 2de

Repost0