Publié le 4 Mai 2017

J’aime ce recueil de poèmes parce qu’il est tout sauf ennuyant. Les jeux de mots tels que « & Mir à beau » ou « Bac. Terrien » ont beau être assez lourds, le fait qu’ils soient inattendus rend la chose assez drôle et amène le rire. On ne s’attend pas à retrouver un jeu de mot sur un philosophe dans un recueil nommé Poèmes ménagers. Ce recueil change des poèmes habituels où l’on voit plus des auteurs exprimer la tristesse de leur sort. Il est, à mon avis, préférable de rire sur de genre de poèmes, que de tomber dans la dépression en lisant un poète s’acharnant sur son triste sort.

Clément 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Clément 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 4 Mai 2017

La poésie de Nicolas TARDY, c’est l’alliance de jeux de mots plus ou moins réussis et de cadavres exquis. En ouvrant le recueil, le fait seul de voir « Lit. Qui ? Deux vaisselles. » le montre bien. La poésie de cet auteur peut être reliée à l’écriture automatique, procédé utilisé par les auteurs surréalistes.

Clément 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Clément 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Le poème 4 donne des conseils au lecteur pour réussir le baccalauréat. Pour passer son examen, il ne faut pas être quelqu'un d'ordinaire et être laid : « Terrien t'es rien », « Crème à récurer les laids ». L'élève doit avoir en cours le professeur d'allemand monsieur Javel qui est poli car il dit tout le temps « bitte ». Il aidera les élèves à se préparer à leur examen final. Pour réussir le baccalauréat, l'élève doit briller par ses connaissances mais doit aussi faire briller en utilisant de l’eau de javel : « Nettoie, désinfecte. Fée, fait briller. ». Il est conseillé de mettre du parfum Hervé Léger avant l’examen, cela donne un plus à l’élève : « Un léger parfum donne un plus ».

Théliau, 1èreS2

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

      « Un journal, des journals. Un chacal, des chacaux ». Le rituel matinal, au bord du chenal. Avale les céréales d'une façon théâtrale. Rrrroo, le ventre câle…. Blurp….la bassine. Pas mal la carte vitale mais meilleures les plantes médicinales.

Théliau, 1ère S2

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Ultime étape avant la fabrication des vidéos, Hervé Eléouet enregistre les textes dits par les élèves. On a pu mesurer le chemin parcouru depuis les premières répétitions avec Martine Geffrault-Cadec. Le résultat sera à découvrir dans les rues de Landerneau de juillet à septembre...

 L'enregistrement des textes
 L'enregistrement des textes
 L'enregistrement des textes
 L'enregistrement des textes
 L'enregistrement des textes
 L'enregistrement des textes

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 2de

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Les poèmes de Nicolas Tardy traitent en majorité de la société de consommation sous un air innocent comme si un robot parlait de façon neutre. Le poème qui commence par « Bac Terrien...» parle du nettoyage ménager (d'où le nom du recueil) en utilisant un vocabulaire lié au nettoyage.

Ewen 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Ewen 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Ainsi font font font, réfléchir les poèmes de Nicolas Tardy sur notre consommation… (référence à son poème «Chiffon fond fond...»)

Hugo 1S2

 

Voir les commentaires

Rédigé par Hugo 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Ramasse, Amasse, Ah… masse ! Débarrasse. Jamais ne cesse sans cesse. Sans queue ni tête ; des foules défilent, déboulent et se défoulent le long des files et sans… fil. Cartonnage, emballage, rayonnage, déballage.

Hugo 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Hugo 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

Le poème de Nicolas Tardy c’est le désordre arrangé pour déranger car il veut dénoncer notre tendance à consommer et à ranger selon des règles imposées par la société. 

Hugo 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Hugo 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0

Publié le 3 Mai 2017

L’auteur choisit la prose car elle n’est pas astreinte aux règles de la versification et du rythme qui sont propres à la poésie. On peut penser qu’il préfère un mode désordonné pour faire référence à la thématique de son recueil. Nicolas Tardy semble ne pas vouloir ranger sa propre poésie tout comme il dénonce le rangement, les pratiques que la société nous impose ; or elles ne sont pas indispensables à notre survie.

Hugo 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Hugo 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2017 en 1ère

Repost0