Publié le 25 Novembre 2015

Pour de Vrai

 

        « Mais qu'est ce qu'on peut écrire après ça ? ». C'est la question que Delphine et ses lecteurs se posent. Après la parution de son quatrième roman, Rien ne s'oppose à la nuit, dans lequel l'auteur évoquait le suicide d'une mère bipolaire, un roman autobiographique qui avait pour seule couverture une photographie de sa mère, la narratrice s'épuise à enchaîner les parutions médiatiques. Elle se retrouve désœuvrée, noyée parce qu'elle a écrit un livre dont elle « n'avait pas imaginé la portée. Un livre dont l’effet au sein de [sa] famille et autour [d'elle] se prolongerait longtemps ». Un livre qui lui vaut même de recevoir des lettres de menace. Et lorsqu'elle décide de se remettre au travail, c'est le vide, le néant ou plutôt la page blanche. Impossible d’écrire la moindre ébauche, la moindre phrase, puis ensuite, l'idée même de se retrouver devant le clavier la tétanise au point de vomir. Tenir un crayon se révèle impossible. « Écrire, je ne pouvais plus. Écrire, c'était non. »

        Elle est fatiguée, abattue. Et puis elle rencontre L. au cours d'une soirée chez l'amie de son amie. S'en suit alors une relation des plus déroutantes. L. s'est insidieusement glissée dans sa vie, au point d'en prendre le contrôle sans pour autant que Delphine ne l'en empêche. S'en est elle-même rendu compte ? « Encore aujourd'hui, il m'est difficile d'expliquer comment notre relation s'est développée si rapidement, et de quelle manière L. a pu, en l'espace de quelques mois, occuper une telle place dans ma vie. L. exerçait sur moi une véritable fascination. L. m'étonnait, m'amusait, m'intriguait. M'intimidait ». Mais entre L. et elle, on se demande petit à petit qui mène vraiment le jeu des faux-semblants... « Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu’un écrivain ne devrait jamais croiser. »

       Notre société est fascinée par le Vrai. Le Vrai à la télé, le Vrai au cinéma, le Vrai dans l'écriture... Tout au long du roman la même question nous revient, est ce que c'est vrai ? Cette fois-ci, le lecteur se retrouve au cœur d’une étrange manipulation. Avec ce thriller psychologique et cette vertigineuse réflexion sur l'obsession actuelle de l'édition ou du cinéma pour les histoires inspirées de « faits réels » Delphine De Vigan réussit à nous captiver de bout en bout.

        La limite entre le réel et la fiction reste floue jusqu'à la fin et même au-delà. La frontière est assez ténue entre ce qui est normal et ce qui ne l'est pas. On s’inquiète, on se méfie, on appréhende jusqu'au bout. On se laisse convaincre, car c'est ce que l'on recherche, "une histoire vraie".

Perrine 1S2

D'après une histoire vraie, Delphine De Vigan

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine 1S2

Publié dans #Critiques littéraires - Goncourt 2015

Repost0

Publié le 6 Novembre 2015

La proposition d'Aurélien pour le jeu-concours...

"Marche avec Giacometti"
"Marche avec Giacometti"

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #BTS - Giacometti 2015

Repost0

Publié le 5 Novembre 2015

  • Atelier d'écriture poétique sur le thème national "Dis-moi dix mots", en partenariat avec l'Atelier Canopé de Brest.
  • Mots de l'édition 2015-2016 : France : chafouin, fada - Québec : poudrerie, dépanneur - Belgique : lumerotte, dracher - Suisse : ristrette, vigousse - Haïti : tap-tap - Congo : champagné.

 

On commencera par des recherches lexicales au CDI (travail sur dictionnaires papier, numériques, encyclopédies). C'est aussi une entrée qui permet de travailler sur l'altérité, dans la mesure où les mots sont empruntés à plusieurs pays francophones. On pourra donc s'intéresser au sens des mots selon les différents pays.

Puis les élèves écriront des textes dont la restitution orale ne dépassera pas 3 minutes, pour respecter une des contraintes du slam.

Travail sur la mise en voix avec l'aide de professionnels.

Restitution des différents écrits sous forme de rencontres slamées sur la scène du Family de Landerneau, dans les médiathèques partenaires, dans un TER poétique.

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 2de

Repost0

Publié le 4 Novembre 2015

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Littérature et société 2015-2016 - Résistance

Repost0

Publié le 16 Octobre 2015

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Repost0

Publié le 17 Septembre 2015

Le groupe de "Littérature et sociéte" (LS2) devant "L'homme qui marche"

Le groupe de "Littérature et sociéte" (LS2) devant "L'homme qui marche"

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #Littérature et société 2015-2016 - Résistance

Repost0

Publié le 9 Septembre 2015

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #BTS - Giacometti 2015

Repost0

Publié le 8 Septembre 2015

Une autre manière de découvrir un des thèmes au programme : "Objets cultes, culte des objets"

Une autre manière de découvrir un des thèmes au programme : "Objets cultes, culte des objets"

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #BTS - Giacometti 2015

Repost0

Publié le 31 Août 2015

Comme tous les ans, nous proposons aux élèves de 1ère et de TL un abonnement au Quartz. Un car fera la navette entre le lycée et le Quartz à chaque représentation.

Coût de l'abonnement : 30 €

Voici le programme 2015-2016 :

  • Les liaisons dangereuses – Jeudi 19/11/15 à 19h30
  • L’Avare – Mercredi 24/02/16 à 20h30
  • Super Sunday – Mercredi 23/03/16 à 20h30

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Repost0

Publié le 30 Juin 2015

Fabien, étudiant de BTS1 DRB, recevant le premier prix. © FHEL

Fabien, étudiant de BTS1 DRB, recevant le premier prix. © FHEL

Les gagnants présentent leurs réalisations à la presse. © FHEL

Les gagnants présentent leurs réalisations à la presse. © FHEL

Pour retrouver l'intégralité du projet, cliquer sur le lien

Voir les commentaires

Rédigé par Lettres

Publié dans #BTS - Monory 2015

Repost0