Articles avec #printemps des poetes 2016 en 1ere tag

Publié le 23 Mars 2016

« Et quand tous les jours le jour finit, c'est tous les jours un jour fini pour de bon, sa lumière est limée, moulue, mastiquée jusqu'au bout, sa matière est déjà de la fange dans de la fange, et le ciel rose qui vire au noir c'est viande morte qui se pourrit, et c'est ça les étoiles, des bouts d'os qu'on voit ici et là dépasser du charnier aux pourritures, du charnier bientôt décharné, et si on a un frisson rugueux quand le jour finit pour de bon c'est évidement qu'on sent ça, qu'on sait ça pour nous aussi bientôt, on sent sait l'amer de ce que l'on sait et cela nous fait un frisson rugueux, vérité du corps, tonnes d'angoisse, et c'est ça, exactement ça aller au ciel, c'est se rendre au charnier bientôt décharné, où nos bouts d'os finiront en poussière calcaire livide que le moindre vent balaiera pour toute l’éternité, dans la fosse commune des jours communs, qui s'en viendront et iront et continueront sans nous »

 

J'aime ce poème pour la façon qu'a l'auteur de voir la fin, d'un jour ou d'une vie. Je trouve que la comparaison qu'il fait entre le fait de mourir et la fin d'une journée est très parlante. J'aime également beaucoup la façon dont il décrit cela par exemple : « le ciel rose qui vire au noir c'est viande morte qui se pourrit » et « c'est ça les étoiles, des bouts d'os qu'on voit ici et là dépasser du charnier aux pourritures » sont des images que l'on peut voir chaque soir et je les je trouve très pertinentes et belles.

Enfin la dernière phrase m'a particulièrement interpellée « où nos bout d'os finiront en poussière calcaire livide que le moindre vent balaiera pour toute l’éternité dans la fosse commune des jours communs, qui s'en viendront et iront et continueront sans nous » je partage cet avis et je trouve que c'est une très belle façon de le dire.

Manon- 1L

 

Voir les commentaires

Rédigé par Manon 1L

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0

Publié le 23 Mars 2016

On peut associer le tableau Le Faux miroir, de René Magritte au poème : « Dans l’œil niche le ciel, (…) zéro lèche » page 19 de Nous, le ciel.

Mathilde, 1ère S2

Voir les commentaires

Rédigé par Mathilde, 1ère S2

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0

Publié le 23 Mars 2016

Toi, la mer tu es tout, tu te noues, te dénoues, te renoues et noues, parfois en colère la mer, tu es en colère, sévère, amère, ou paisible, presque invisible, inaudible, tu grandis aussi, t ’ a g r a n d i s, tu pousses, repousses, aspires et te retires, tu es grande, grrrande, grrrrrrrrrrande et tu es tout, tout, tout et tout, moi il elle eux ils elles nous ou vous, tout, dans la mer le ☼ , la ☾ dans la mer, des ☆ +++ dans la mer, des ☆ + ou - , tout le ciel, la terre, tout, la mer c'est tout, l'impensable, l'inimaginable, l'insaisissable, l'invraisemblable, l'épouvantable ou formidable, la mer c'est tout, surtout nous

Mathilde, 1ère S2

Voir les commentaires

Rédigé par Mathilde, 1ère S2

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0

Publié le 23 Mars 2016

La poésie de Rémi Checchetto, c'est une écriture en prose originale qui brise les codes. Il joue avec les mots, les sons, les constructions syntaxiques et grammaticales, la typographie et le rythme. Cependant, sa poésie a du sens, même si on doit généralement réaliser une certaine gymnastique d'esprit afin de le trouver.

Mathilde, 1ère S2

Voir les commentaires

Rédigé par Mathilde, 1ère S2

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0

Publié le 23 Mars 2016

 

Quand on est dans les le ciel s’en va, il s’éteint dans le noir du bleu.

 

p.57, p.18, p.65, p.31

Jade - 1L

Voir les commentaires

Rédigé par Jade Lino 1ere L

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0

Publié le 23 Mars 2016

Jaune d’œuf soleil, Dali, 1955

J'ai choisi ce tableau de Dalí pour illustrer le poème de la page 87 du recueil Nous, le ciel : « Sorti de l’œuf du soleil » car je trouve qu'ils se complètent très bien. En effet, sur ce tableau le ciel semble « sortir » de l’œuf dont le jaune est le soleil.

Héodez 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Héodez 1èreS2

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0

Publié le 23 Mars 2016

décliner, le ciel

Je propose ce nouveau titre car, dans son livre, Checchetto traite et décline le ciel sur une petite centaine de pages. Le ciel est associé à l'amour, aux illusions, à la musique, à la vie, la mort, à la découverte … Il décline littéralement le mot « ciel » en traitant des sujets associés à ce mot.  

 

Anaël 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Anaël 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0

Publié le 23 Mars 2016

Poème p. 84 :

- page blanche

- incompréhensible

- co-naissance

- refuge

- Icare

 

Poème p. 49 :

- découverte

- filtre

- étoiles

- illusion

- création

 

Anaël 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Anaël 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0

Publié le 23 Mars 2016

« Le ciel est quelque part au fond de notre boite crânienne »

p. 45

Ce vers me fait penser au proverbe : « Les yeux sont les fenêtres de l’âme ». Les deux associés font comme si, à travers les yeux de quelqu’un, on pouvait apercevoir le ciel.

 

« […] le ciel offre la leçon des apparences dont il faut se méfier »

p. 79

J’interprète ce vers en prenant l’image des nuages : en perpétuel changement, ils prennent souvent des formes reconnaissables mais quand on détourne le regard ne serait-ce qu’une seule seconde, les nuages ont changé de forme et on ne peut plus les reconnaître, on s’en méfierait presque …

Anaël 1S2

Voir les commentaires

Rédigé par Anaël 1S2

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0

Publié le 23 Mars 2016

Certains d’entre nous tous n’appellent pas l’espoir

comme on siffle un chien ils l’épellent, E S P O I R ,

ils y mettent

Elan

Solitude complètement envolée

Perdue dans le néant

Oublié en enfer

Illuminé par les astres de la nuit

Revivons ce que nous avons aimé.

(à partir de la page 15)

Apolline -1L

Voir les commentaires

Rédigé par Chevalier Apolline 1L

Publié dans #Printemps des poètes 2016 en 1ère

Repost0