Lisa Miskovsky - Still Alive (Maël)

Publié le 29 Avril 2010

Dans cette chanson de Lisa Miskovsky, les expressions « still alive » et « I can't apologise no » reviennent de façon obsédante comme un regret éternel, un sentiment de culpabilité insurmontable. Tel est l’état d’esprit de Brodeck. Il culpabilise d’avoir laissé sa femme seule, d’être toujours vivant alors qu’elle s’est éteinte à la vie : «Young concrete heart isn’t heating »  = Ton cœur ne bat pas.

Il veut la sauver « Now I’m here to rescue you » =  Maintenant, je suis là pour te sauver.

Son silence l’accable et semble répondre en écho au bruit des souvenirs terribles, violents qui le hantent :

“So silence

No violence

But inside my head

so loud and clear”

 =

“Si silencieux
Pas de violence
Mais dans ma tête
Si bruyant et clair »

 

Derrière le visage apathique, il croit deviner le reproche «You’re screaming […] Cover up with a smile I’ve learned to fear» = Tu cris […] dissimulé par un sourire que j’ai appris à craindre.

         Il ne pourra la sauver qu’en quittant ce village maudit. «I will move fast, I will move slow, take me where I have to go» = Je me déplacerai vite, je me déplacerai lentement, amène moi où je dois aller.

 

 

Rédigé par Lettres

Publié dans #Brodeck musique

Repost 0
Commenter cet article