Charlotte, David Foenkinos

Publié le 17 Novembre 2014

« Vie ? ou Théâtre ?

 

Elle était Allemande, elle était Juive.

C’était une personne faite de chair, de sang, d’os, d’esprit, d’âme, de talent.

Faite de joies, de pleurs, d’amour, de beauté, en deux mots : de vie…

Et elle en restera là, encore jeune et portant la vie,

Dans l’horreur glaçante de la chambre à gaz.

 

Charlotte Salomon, 26 ans.

Vous avez 211 pages entre les mains, racontant sa « vie ».

Vous découvrirez son histoire, ses peintures, sa famille.

Sa vie reconstruite, chapitre par chapitre,

Son œuvre dévoilée, sa raison d’être, d’avoir été.

 

C'est ce destin brisé contenant tant de promesses et de chefs-d'œuvre qui fascinent et attristent David Foenkinos.

Interdite d'entrer dans une école des beaux-arts,

Empêchée d'obtenir son diplôme, puis d'exposer ses œuvres,

Charlotte Salomon puisera dans un optimisme incroyable des raisons d'espérer et de vivre.

Amoureuse, elle devra se détourner de l'objet de sa passion, et fuir, vers un inconnu qu’elle tente de dompter…

 

De cette vie, de ce théâtre,

Foenkinos fait un roman puissant,

Criant, hurlant, poignant,

Simplement terriblement émouvant.

Un de ces romans qui rouvrent des blessures et qui laissent des séquelles.

 

Camille, 1ES1 

 

charlotte-david-foenkinos-L-HZft1e.jpeg

Rédigé par Lettres

Publié dans #Critiques littéraires - Goncourt 2014

Repost 0
Commenter cet article